DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le sang coule à nouveau au pays basque espagnol

Vous lisez:

Le sang coule à nouveau au pays basque espagnol

Taille du texte Aa Aa

Un garde civil a été tué et 4 autres blessés dans un attentat à la voiture piégée. Il a été perpétré dans une caserne vers 3 heures du matin. La police privilégie la piste de l’ETA, l’organisation indépendantiste basque. Le ou les auteurs présumés auraient pris la fuite à bord d’un véhicule qui a été retrouvé par les policiers à quelque kilomètres de la caserne.

Ce nouvel acte de terreur a été commis à Legutiano. Une quarantaine de personnes se trouvaient à l’intérieur de la caserne où habitent les familles des gardes civils. Tout le batiment a été évacué après l’explosion de la bombe.

L’Eta figure sur la liste des groupes terroristes de l’Union européenne. L’organisation a déjà attaqué le 21 mars dernier et le 24 août 2007 des casernes de la garde civile. Ces attentats ont fait des blessés et causé d’importants dégâts.

En 40 ans de lutte pour l’indépendance du pays basque, l’organisation a tué plus de 800 personnes. La dernière victime revendiquée est Isaias Carasco, un ancien conseiler municipal socialiste, tué deux jours avant les élections législatives. Sa mort avait provoqué choc et indignation. Elle avait été suivie par des appels à se rendre massivement aux urnes. Le taux de participation avait été plus bas au pays basque, comparé au reste de l’Espagne.