DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Biocarburants brésiliens : Merkel plaide pour le respect de l'Amazonie

Vous lisez:

Biocarburants brésiliens : Merkel plaide pour le respect de l'Amazonie

Taille du texte Aa Aa

Les biocarburants brésiliens doivent respecter la forêt amazonienne. C’est l’un des appels lancés par la chancelière allemande qui s’est rendue hier soir au Brésil. Angela Merkel a indiqué également que les pays riches devaient soutenir davantage la protection de l’environnement dans les pays en développement. “Les biocarburants vont jouer un rôle dans la protection du climat et dans la diversification des carburants si nous pouvons prouver que c’est une culture durable, a-t-elle précisé.”

Le président brésilien Lula da Silva a rappelé que l’Amazonie se trouvait “sous la juridiction de la souveraineté nationale brésilienne”. (…) Nous ne sommes pas des troglodytes. Nous comprenons que la préservation de l’Amazonie ne peut pas concerner les seuls intérêts du Brésil.”

Le Brésil est le deuxième exportateur mondial de biocarburants. Mais la production d‘éthanol issue de la canne à sucre grignote la forêt tropicale. Vue par ses détracteurs comme un obstacle au développement économique et peu soutenue par le président, la ministre brésilienne de l’environnement a d’ailleurs démissionné mardi.
Elle a perdu des batailles cruciales pour protéger le poumon vert de la planète.