DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : 100 000 soldats et policiers mobilisés alors que le bilan du tremblement de terre s'alourdit

Vous lisez:

Chine : 100 000 soldats et policiers mobilisés alors que le bilan du tremblement de terre s'alourdit

Taille du texte Aa Aa

Quand la terre a tremblé à Chengdu, voilà ce qui est arrivé… Des images prises sur le vif par un habitant de cette ville aujourd’hui dévastée. Partout dans la province du Sichuan, ces mêmes images de désolation, partout cette course à la recherche de survivants dans les décombres. Des pans entiers de villes se sont effondrés comme des châteaux de carte, prenant au piège leurs occupants.

Face à l’immensité de la tâche, 100 000 soldats et policiers participent désormais aux secours. Mais difficile d’atteindre l‘épicentre du séisme, une zone montagneuse où les routes sont impraticables. Une seule solution, larguer les hommes et les vivres.
Deux millions de rescapés ont besoin de nourriture et d’eau. Les pertes en vies humaines ne cessent de s’aggraver au fil des jours. Le dernier bilan officiel, toujours provisoire, fait état de 15 000 morts et de dizaines de milliers de disparus. La Chine a accepté des aides en nature et en argent, mais elle a dit non aux spécialistes proposés par l’Australie, le Japon ou bien encore la Corée du Sud, avançant des raisons de logistique…

Après le violent séisme de lundi, les regards se tournent aussi vers les installations sensibles, nucléaires, chimiques et les barrages hydroélectriques. Pékin se veut rassurant, en affirmant qu’il n’y a aucun risque.