DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernier hommage en Espagne au garde civil tué mercredi lors d'un attentat attribué à l'ETA

Vous lisez:

Dernier hommage en Espagne au garde civil tué mercredi lors d'un attentat attribué à l'ETA

Taille du texte Aa Aa

Les funérailles de Juan Manuel Piñuel Villalon ont été célébrées ce matin en la cathédrale de Vitoria en présence de nombreuses personnalités dont la numéro deux du gouvernement socialiste espagnol et le couple princier.

Des rassemblements silencieux de citoyens ont également eu lieu à la mi-journée devant
de nombreuses mairies espagnoles. La dépouille du garde civil a ensuite été transférée à Malaga dans le sud pour y être enterrée.

Juan Manuel Piñuel Villalon, 41 ans, père d’un enfant, a été tué dans un attentat à la voiture piégée perpétré mercredi matin contre sa caserne de Legutiano. Quatre de ses collègues ont été blessés, dont un grièvement.

L’attentat, unanimement attribué à l’organisation séparatiste basque armée ETA, a été condamné par tous les grandes forces politiques.

Ces deux hommes figureraient parmi les suspects. L’enquête a permis de déterminer que la fourgonnette utilisée pour l’attentat avait été volée en France près de Limoges le 17 avril dernier.

Pour la presse espagnole, ce nouvel attentat signifie que l’ETA est parvenue à reconstituer
une force de frappe et qu’elle s’appuie sur une solide infrastructure.