DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée sociale mouvementée en Grèce jeudi

Vous lisez:

Journée sociale mouvementée en Grèce jeudi

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, la privatisation d’OTE le premier opérateur télécom du pays irrite les salariés et les syndicats du groupe qui manifestaient jeudi aux côtés d’autres salariés dans les grandes villes grecques, mécontents de la politique sociale du gouvernement conservateur. Jeudi, les salariés d’OTE étaient en grève pour 24 heures, ils estiment que leur société a été bradée.

Il s’agit d’un accord perfide affirme le responsable de l’intersyndicale chez OTE, qu’on peut décrire comme un reçu de propriété publique. A plusieurs reprises nous avons exprimé notre position. Malheureusement le gouvernement, obéissant aux patrons de l‘étranger donne OTE à Deutsche Telekom sans rien encaisser, sans aucun profit pour les consommateurs grecs, pour la Grèce”.

Aux côtés des salariés de OTE dans les rues des grands villes, et pour les mêmes raisons, ceux de la compagnie d‘électricité DEI, des postes, d’Olympique Airlines et de la compagnie des Eaux EYDAP.

“Aujourd’hui affirme ce manifestant, nous demandons l’arrêt de tout ce programme de privatisations et que les conventions collectives soient basés sur les besoins des travailleurs et non sur les miettes de ce que le patronat et le gouvernement veulent bien nous donner”

Jeudi en Grèce, les vols aériens, les services bancaires des établissements publics et privés ont été perturbés mais aussi l’activité commerciale dans les deux principaux ports du pays : Le Pirée et Thessalonique.