DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le piratage informatique inquiète l'OTAN

Vous lisez:

Le piratage informatique inquiète l'OTAN

Taille du texte Aa Aa

L’organisation vient de donner son aval à la création d’un centre de formation en matière de défense cybernétique. Objectif : contrer les cybercrimes. En effet, espionnage et e-terrorisme sont désormais considérés comme de réelles menaces par l’organisation, au même titre que les attaques de missile. Le centre de formation en question est basé à Tallin en Estonie. Un choix qui ne doit rien au hasard puisqu’il y a un an, le pays balte a subi une grosse vague de cyber attaques sur des réseaux informatiques privés et gouvernementaux. Certains sites ont reçu jusqu‘à 1 000 clics par seconde entraînant une surcharge du serveur.

Un assaut qui a coïncidé avec une décision du gouvernement estonien de déplacer une statue soviétique d’un square de la capitale entraînant des manifestations d’estoniens d’origine russe et un différent diplomatique avec Moscou. Des attaques cybernétiques menées selon toute vraisemblance depuis le territoire russe. De son côté, la Russie avait nié être derrière l’affaire.