DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soulagement au Liban après l'annulation par le gouvernement des mesures contre le Hezbollah

Vous lisez:

Soulagement au Liban après l'annulation par le gouvernement des mesures contre le Hezbollah

Taille du texte Aa Aa

Alors que le pays du Cèdre était entré dans une nouvelle spirale de violences, le gouvernement a décidé d’annuler les mesures prises contre le Hezbollah. Une décision saluée par la presse libanaise et par les habitants de Beyrouth à l’image de cet homme : “C’est notre pays à tous et j’espère que tout ira bien et que nos dirigeants trouveront un accord”.

Le cabinet de Fouad Siniora qui s’est réunit la nuit dernière a décidé de suivre les recommandations de l’armée et d’annuler ses décisions.

Le 6 mai dernier, le gouvernement avait annoncé qu’il voulait enquêter sur un réseau parallèle de télécommunications mis en place par le Hezbollah. Il souhaitait aussi limogé le directeur de la sécurité de l’aéroport de Beyrouth, présenté comme un proche du parti chiite.

Jeudi dernier, Hassan Nasrallah le chef du Hezbollah avait assimilé ces mesures à une “déclaration de guerre”.

Le Liban a alors connu ces pires affrontements intercommunautaires depuis la fin de la guerre civile en 1990 avec 65 morts et 200 blessés. Une délégation arabe poursuit néanmoins sa médiation entre la majorité antisyrienne et l’opposition, appuyée par la Syrie et l’Iran afin de trouver un accord notamment sur le partage du pouvoir. Le pays est sans président depuis novembre dernier.