DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine: Une enquête est ouverte après l'effondrement de centaines d'écoles

Vous lisez:

Chine: Une enquête est ouverte après l'effondrement de centaines d'écoles

Taille du texte Aa Aa

Voici Beichuan, une des villes chinoises les plus touchées par le séisme. Située sur la ligne de l‘épicentre, la ville est presque totalement détruite.

Le président Hu Jintao s’est rendu sur place. Quatre jours après la catastrophe, pas question de relâcher les efforts. Dans cette bataille pour la vie, chaque minute compte. Car les chances de retrouver des survivants sont aujourd’hui très minces. Le gouvernement a déjà prévenu: le bilan pourrait dépasser les 50.000 morts. Dans cette zone grande comme trois fois la Belgique, près de 5 millions d’habitants se retrouvent sans abri.
Au milieu de cette tragédie, des miracles comme cette petite fille sortie vivante des décombres après plus de 80 heures sans boire ni manger.

Dans la seule province du Sichuan, plus de 200.000 bâtiments se sont effondrés dont 7000 écoles enterrant des milliers d’enfants et d’enseignants. Défauts de construction ou normes anti-sismiques pas respectées: Pékin a ouvert une enquête et promis de punir les responsables.

Sur le terrain, la mobilisation est générale. Soldats, policiers et volontaires sont à pied d’oeuvre, ils fouillent les décombres, distribuent des vivres, dégagent des routes. Le tremblement de terre a généré un immense élan de solidarité à travers tout le pays.