DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madrid dénonce la politique italienne de l'immigration et la qualifie de "xénophobe et raciste"

Vous lisez:

Madrid dénonce la politique italienne de l'immigration et la qualifie de "xénophobe et raciste"

Taille du texte Aa Aa

Une critique très dure émise par la vice-présidente du gouvernement espagnol Maria Teresa Fernandez de la Vega après la vague de 400 arrestations opérées en une semaine dans la péninsule. “Le gouvernement espagnol rejette la violence, le racisme et la xénophobie et c’est pour cela qu’il ne peut pas accepter ce qui se passe en Italie”.

Une vague d’arrestations qui intervient après la nomination du gouvernement Berlusconi. Il Cavaliere avait placé l’immigration au rang de ses priorités en cas de retour au pouvoir.

Son ministre de l’Intérieur, membre du parti xénophobe de la Ligue du nord et allié de Berlusconi l’a réaffirmé aujourd’hui à Rome lors d’un grand rassemblement de la police. Roberto Maroni, “Il est temps d’intervenir avec fermeté pour éviter que la colère prenne le pas sur la vie en communauté et pour éviter que se reproduise des épisodes de violences injustifiés comme ceux qu’on a vu à Naples après la tentative de kidnapping d’un nouveau-né”.

Suspectée, une jeune rom a été arrêtée et les habitants du camp ont du fuir les lieux après l’incendie mercredi soir de leur campement mené en représailles par des habitants de la banlieue de Naples. Un autre campement a connu le même sort et les actions violentes contre les Roms ne cessent de se multiplier sur fond de climat voué au tout sécuritaire.