DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les sans abris se concentrent dans les villes au Sichuan

Vous lisez:

Les sans abris se concentrent dans les villes au Sichuan

Taille du texte Aa Aa

Le séisme a poussé ceux qui ont perdu leur toit sur les routes, endeuillés et presque sans bagages. Ils se regroupent maintenant dans les villes. 3000 personnes campent ici dans le stadium de Mianyang, dans des conditions de fortune. Sur les murs des listes de survivants établies par les autorités, et l’espoir de retrouver des proches. Dans la Ville de Shifang les réfugiés campent dans un parc mais il n’y a plus assez de tentes.

“Même si les dommages dans la maison ne sont pas importants, dit une femme, j’ai encore très peur. Je vis en altitude avec beaucoup de personnes de ma famille, et s’il se passait autre chose j’aurais peur que nous ne puissions pas nous en sortir.”

“C’est assez embarrassant, constate le père d’un bébé. Nous achetons des tissus humides pour l’essuyer, nous n’osons pas retourner à la maison pour le nettoyer. S’il y avait une autre secousse je n’ose pas penser à ce qui pourrait arriver.”

Cette femme pleure :“je suis originaire d’une autre province, et en venant ici je me retrouve sans personne sur qui compter. je n’ai nulle part ou aller, c’est très dur. J’espère que le gouvernement pourra faire quelque chose pour nous aider.”

La promiscuité et l’absence d’eau potable menacent la santé de ces hommes et de ces femmes. Le ministère de la construction a annoncé l’envoi dans les zones sinistrées de purificateurs d’eau et de toilettes mobiles.