DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle menaces en Chine six jours après le séisme

Vous lisez:

Nouvelle menaces en Chine six jours après le séisme

Taille du texte Aa Aa

Panique dans la région de Wenchuan quand une réplique sismique s’est faire ressentir en milieu de journée ce samedi… Cette ville se trouve non loin de l‘épicentre du séisme meurtrier qui a frappé la région chinoise du Sichuan lundi. Comme souvent, des répliques moins fortes ont lieu jusqu‘à plusieurs jours après et suscitent inévitablement la peur de la population.

Le président Hu Jintao était sur place en train de s’adresser aux troupes de secouristes quand la secousse a eu lieu.

Le bilan total et officiel du séisme, d’une magnitude de 7,9, fait désormais état de 29.000 morts, et pour la seule ville de Deyang des responsables locaux ont évoqué le chiffre de 20.000 morts.

Les villes de Beichuan et de Quingchuan ont par ailleurs été évacuées car les berges de deux lacs situés non loin menacent de céder et d’inonder les deux localités. Plus d’un million de personnes ont donc du fuir vers les collines et les opérations de secours ont été interrompues. Inquiétude par ailleurs concernant la solidité des barrages hydroélectriques qui ont souffert du tremblement de terre.

Le ministère de la Santé a reconnu qu’il ne pouvait pas exclure l’apparition d‘épidémies de grande ampleur. La totalité du réseau d’eau potable est détruite et des milliers de carcasses d’animaux jonchent le terrain où travaillent les sauveteurs.

Les autorités chinoises ne cachent plus que le bilan total pourrait atteindre 50.000 victimes. On dénombre en outre près de cinq millions de sans-abris.