DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

les Napolitains se révoltent contre la crise des déchets dans la région

Vous lisez:

les Napolitains se révoltent contre la crise des déchets dans la région

Taille du texte Aa Aa

Des odeurs pestilentielles et un vent de révolte à Naples. Excédés par les accumulations sans fin d’immondices, les habitants de la ville incendient les poubelles, montent des barricades de déchets et jettent des pierres sur les pompiers. Dans la seule nuit de samedi à dimanche les soldats du feu sont intervenus à 84 reprises, parfois protégés par les policiers. Les médias locaux ont fait le compte. 6000 tonnes de déchets s’accumulent dans les rues de Naples, et 50 000 autres dans les villes et le long des routes de Campanie. “C’est une image de Tiers-monde, dit un homme. Ca devient le Tiers monde ici et même pire.”

Le problème de la gestion des déchets n’est pas récent. Dans la région les décharges sont saturées ou devenues inopérantes en raison de leur situation au coeur des quartiers défavorisés suite à la croissance immobilière. L’envoi des déchets pour traitement vers l’Allemagne ou d’autre régions italiennes ne concerne que des quantités insuffisantes. Enfin la Camorra, la mafia napolitaine, est accusée régulièrement par les autorités de travailler en sous main pour empêcher toute solution à la crise pour exploiter ensuite à son compte ce marché juteux de l‘élimination des ordures. “Les affaires économiques vont mal, dit ce commerçant. On ne vend rien, on ne fait plus rien, à cause de toutes ces poubelles. J’espère qu’ils viendront enlever tout ça très vite”

Pendant la dernière campagne électorale Silvio Berlusconi a fait de cette crise une priorité. Il tiendra son premier conseil des ministres mercredi à Naples. Les habitants l’attendent de pied ferme.