DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat à Getxo

Vous lisez:

Attentat à Getxo

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs kilos d’explosifs ont été utilisés dans l’attentat à la camionette piégée.

Le club nautique de cette station balnéaire dans la banlieue aisée du Pays basque espagnol a été la cible de l’ETA.

La camionette a explosé dans la nuit de dimanche à lundi sans faire de blessés, en revanche, les dégâts matériels sont importants.

Le mode opératoire porte la marque des terroristes de l’ETA.

Un coup de fil a été donné une heure avant l’explosion par une personne qui certifiait parler au nom de l’organisation séparatiste basque.

Pour le ministre de l’Intérieur c’est un signe de tension au sein du groupe armé:
“Quand l’ETA a des dificultés internes, quand les fondations se brisent, ETA applique toujours la violence. C’est une façon de rassembler ses forces”.

L’attentat de Getxo est le deuxième en moins d’une semaine. Mercredi dernier, un véhicule qui a explosé dans la caserne de legutiano, toujours au Pays basque espagnol, a fait un mort, un garde civil. Cet attentat meurtrier n’a fait que renforcer les attaques de l’opposition : “la première priorité est la défaite de l’ETA. Je veux encore dire ici que mon parti soutient le gouvernement si sa priorité est de vaincre de l’ETA et à condition qu’il ne reproduise pas les erreurs de ses quatre dernières années.”

Mariano Rajoy fait allusion au dialogue entre Zapatero et l’ ETA, rompu après un attentat sanglant en 2006 entend aussi mettre la pression sur le chef du gouvernement espagnol, qui s’entretiendra demain avec le Président basque Juan José Ibarretxe.