DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de l'ETA

Vous lisez:

Attentat de l'ETA

Taille du texte Aa Aa

Un coup de fil et une heure plus tard, c’est l’explosion. C’est dans un quartier aisé de Getxo que le hommes armés ont perpétré un nouvel attentat à la voiture piégée. Les dégâts sont importants et la police fouillait encore ce matin les alentours à la recherche d’autres engins explosifs. L’explosion d’une camionnette dans cette ville côtière du pays basque près de Bilbao est le deuxième attentat commis par les indépendantistes d’ETA en moins d’une semaine .

Mercredi dernier, un garde civil a été tué par l’explosion d’une fourgonnette piégée dans la caserne de Legutiano au nord. L’attentat a été condamné par toute la classe politique espagnol . La caserne abritait aussi les familles des militaires.

Hier, le gouvernement régional basque a organisé à Saint-Sébastien, un hommage à la mémoire des victimes de l’organisation terroriste. La cérémonie a rassemblé des politiques et des familles de victimes . L’hommage a été présidé par le leader du parti nationaliste basque Juan José Ibarretxe.

Ce dernier devrait rencontrer demain le chef du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero. En décembre 2006, ETA a contraint le gouvernement socialiste à mettre un point final au dialogue entamé 10 mois auparavant, après l’attentat contre l’aéroport de Madrid qui avait fait 2 morts.