DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le deuil en Chine

Vous lisez:

Le deuil en Chine

Taille du texte Aa Aa

Le temps s’est arrêté en Chine au son des sirènes, une semaine après le séisme meurtrier qui aurait fait plus de 70 000 morts selon un dernier bilan. 3 minutes de silence ont été respectées et tous les drapeaux ont été mis en berne dès le levé du soleil. Des internautes chinois tentent de lister toutes les écoles et les lycées qui se sont écroulés sur les enfants comme des châteaux de cartes. Morts ou orphelins, les enfants du Sichuan ont payé un lourd tribu à la catastrophe.

“On ne peut rien faire, je ne peux pas adopter d’enfants car j’en ai deux à la maison alors on donne de l’argent pour les aider .. “

La zone de Beichuan a particulièrement été touchée, les survivants craignent des inondations et les conséquences des répliques ressenties ses derniers jours. 200 secouristes auraient été ensevelis par une coulée de boue.

Pour reconstruire les villes et les infrastructures, le gouvernement chinois a débloqué près de 6 milliards de Yuans soit 520 millions d’euros. Les survivants du Sichuan continuent de pleurer leurs morts. Aujourd’hui tous les regards sont tournés vers les survivants, des millions de réfugiés en proie aux épidémies. Pour prévenir les risques , les efforts de l’armée sont concentrés sur la distribution d’eau potable et l’amélioration des conditions sanitaires des sans-abris .