DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pays basque espagnol: une nouvelle attaque porte la marque de l'ETA

Vous lisez:

Pays basque espagnol: une nouvelle attaque porte la marque de l'ETA

Taille du texte Aa Aa

L’attaque fait immédiatement penser au mode opératoire de l’ETA. Une camionnette piégée a explosé cette nuit dans la ville basque de Getcho dans le nord de l’Espagne, sans faire de victimes, mais causant des dégâts aux immeubles alentour. Un coup de fil d’un interlocuteur se réclamant de l’organisation séparatiste basque a averti de la déflagration une heure avant qu’elle n’ait lieu. Ce qui a laissé le temps à la police d‘évacuer la zone.

Mercredi, les auteurs d’une explosion similaire n’avaient eux, pas prévenu de l’imminence de leur geste. Une fourgonnette piégée avait explosé à Legutiano, au pays basque, tuant un garde-civil et blessant quatre de ses collègues.

L’ETA voulait commettre un massacre, a affirmé le ministre de l’intérieur. Cet attentat non-revendiqué, mais attribué à l’organisation séparatiste basque armée, a été unanimement condamné par la classe politique espagnole. En réponse, il semble que l’ETA ait envoyé un nouveau message de violence cette nuit à Getcho.