DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ETA perd sa tête

Vous lisez:

L'ETA perd sa tête

Taille du texte Aa Aa

Le chef politique présumé de l’ETA a été arrêté à Bordeaux. Francisco Javier Lopez Peña, alias “Thierry” considéré comme le leader de l’organisation séparatiste basque était recherché depuis 1983.

Selon le ministère espagnol de l’Intérieur, Peña serait le principal responsable de l’attentat de l’aéroport de Madrid en décembre 2006, une action qui avait rompu avec fracas une trève décrétée en mars de la même année par l’organisation terroriste.

L’opération de cette nuit, menée conjointement par la police francaise et la garde civile espagnole a eu lieu dans le centre ville de Bordeaux, et a également permis d’interpeller trois autres activistes présumés de l’ETA.

Ces arrestations interviennent après deux attentats à la voiture piégée au Pays Basque. L’un d’eux avait visé mercredi dernier une caserne de la garde civile à Legutiano faisant un mort et quatre blessés.