DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives anticipées : une élection-test pour la Géorgie

Vous lisez:

Législatives anticipées : une élection-test pour la Géorgie

Taille du texte Aa Aa

Trois millions et demi d‘électeurs sont appelés à se prononcer ce mercredi en Géorgie. Le scrutin devrait être suivi aussi bien au niveau national qu’international, après la réélection controversée du président en janvier dernier. Les sondages prédisent la victoire du parti au pouvoir de Mikhaïl Saakashvili avec un peu plus de 26% des intentions de vote, soit 4 points de plus que la principale formation de l’opposition.

Pour mobiliser ses troupes le chef de l’Etat a choisi le monastère de Gelati, l’un des hauts lieux du nationalisme géorgien. Bien que le président promette un scrutin équitable, le leader de l’opposition regroupant neuf partis, Levan Gachechiladze, prépare une éventuelle offensive : “S’ils truquent les élections nous mobiliserons nos militants. Nous forcerons les portes de la Commission électorale et publierons nous-même les résultats”.

Le gouvernement sortant risque de perdre sa majorité absolue. D’autant plus que la situation est de plus en plus tendue avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, deux républiques séparatistes de Géorgie. Tbilissi accuse Moscou d’apporter son soutien aux insurgés. Divisé entre pro-russes et pro-occidentaux, le pays devra faire un choix.