DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les députés britanniques contre un raccourcissement du délai pour l'avortement

Vous lisez:

Les députés britanniques contre un raccourcissement du délai pour l'avortement

Taille du texte Aa Aa

Premier débat sur l’avortement depuis près de 20 ans en Grande-Bretagne, très suivi aux abords du parlement : il s’agissait de décider ou non de raccourcir de deux, voire jusqu‘à huit semaines, le délai légal accordé aux femmes pour avorter. Et les députés ont voté pour ne pas le changer. Il restera bien à 24 semaines.

Ce vote fait partie de l’examen d’un texte plus général sur la “Fécondation humaine et l’embryologie”. Dans ce cadre, les députés avaient approuvé lundi l’utilisation d’embryons hybrides, issus de l’intégration d’ADN humain dans des ovules d’animaux, à des fins de recherche sur des maladies comme Alzheimer.

L’accès à la fécondation in vitro se verra aussi facilité pour les couples de lesbiennes qui souhaitent un enfant. Les députés ont en effet rejeté un amendement qui aurait forcé les médecins à prendre en compte la présence ou non d’un père auprès du futur enfant avant d’entamer un traitement.