DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La manne pétrolière avait rapporté 450 milliards d'euros à l'Opep en 2007. Combien en 2008 ?

Vous lisez:

La manne pétrolière avait rapporté 450 milliards d'euros à l'Opep en 2007. Combien en 2008 ?

Taille du texte Aa Aa

La forte progression des cours du pétrole brut ces derniers jours a débuté quand le spécialiste de l’investissement pétrolier T.Boone Pickens a dit prévoir un baril de brut léger américain à 150 dollars car, avait-t-il expliqué, la demande mondiale actuelle de brut : 87 millions de barils, est supérieure à l’offre.

En attendant, cette manne pétrolière a déjà rapporté 450 milliards d’euros aux pays membres de l’Opep en 2007, ceci nous donnant un revenu horaire de 52 millions d’euros, pour un baril vendu à une moyenne annuelle de 80 dollars l’an dernier. Mieux encore : les achats de pétrole ont représenté 1.600 milliards d’euros dans le monde en 2007. 180 millions par heure.

Tous les regards des pays consommateurs se tournent actuellement vers l’Opep – accusateurs. Mais l’Opep se défend. “Ils nous montrent du doigt pour le prix du pétrole, affirme le président vénézuélien Hugo Chavez, parlant des pays consommateurs, mais ce sont eux qui sont à blâmer pour leur gaspillage, leur consommation. Ce n’est pas l’Opep. Is veulent nous faire passer pour des démons devant le monde entier, ils veulent liguer le monde contre l’Opep”.

L’Opep, sourde aux appels des pays consommateurs pour augmenter sa production explique que le marché pétrolier est suffisamment approvisionné et que les facteurs de hausse des cours sont étrangers au phénomène de l’offre et de la demande. La hausse des cours ? Un phénomène psychologique, affirmait jeudi sur notre antenne le Pdg de Royal Dutch Shell. La spéculation a de beaux jours devant elle.