DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lutte interne au sein du Parti populaire espagnol

Vous lisez:

Lutte interne au sein du Parti populaire espagnol

Taille du texte Aa Aa

Le climat est tendu au sein de la droite espagnole. Pour preuve, cette manifestation organisée ce vendredi devant le siège du Parti populaire (PP) à Madrid. Plusieurs centaines de militants se sont rassemblées pour dire leur opposition à la ligne politique suivie par le leader du PP, Mariano Rajoy. Ces manifestants représentent la ligne dure du parti conservateur. Et ils n’accèptent pas le recentrage opéré par le président de la formation.

Depuis sa défaite lors des dernières élections en mars, Mariano Rajoy a décidé de jouer l’ouverture. Et il assume. “Pourquoi ne pouvons-nous parler avec tout le monde ?”, lance-t-il. Et d’ajouter: “c’est une chose de parler avec tous. C’en est une autre d’arriver à un accord ou de renoncer aux principes… chose qu’on ne va pas faire. Cela dit, notre parti a toujours parlé avec tout le monde. Et nous avons même été alliés à d’autres forces politiques”.

Reste que cette stratégie ne passe pas auprès d’une partie des militants. Certains cadres du PP ont également pris leur distance. Ainsi Esperanza Aguirre, chef de la région de Madrid. Elle se verrait bien remplacer Rajoy à la tête du parti.

La formation de droite a perdu le pouvoir en 2004. Elle a été battue en 2008. Mais déjà elle nourrit l’espoir de revenir aux affaires en 2012. En tout cas, la lutte interne pour le pouvoir semble avoir commencé.