DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ban Ki-moon en Chine

Vous lisez:

Ban Ki-moon en Chine

Taille du texte Aa Aa

24 heures après sa visite au Myanmar, le secrétaire général de l’ONU s’est rendu près de l‘épicentre du séisme dévastateur qui aurait causé la mort de plus de 80 000 habitants du Sichuan, les chances de trouver encore des survivants étant bien minces, presque 15 jours après le tremblement de terre. Le diplomate sud-coréen a rencontré des rescapés en présence du Premier ministre chinois.

Ban-Ki moon a tenu à saluer la gestion de la catastrophe par les autorités chinoises : “le gouvernement chinois , au tout début de cette catastrophe naturelle a engagé des efforts importants et a fait preuve d’une gestion exemplaire.”

En chine, 100 000 militaires ont été immédiatement déployés dans la zone dévastée et le gouvernement chinois a accepté l’aide des étrangers quelle que soit leur nationalité.
Le contraste avec la façon de procéder de la junte birmane après le passage du cyclone est flagrant.

Le typhon Nargis a provoqué la mort de plus de 130 000 personnes et des centaines de milliers de rescapés attendent toujours l’aide d’humanitaires occidentaux promises par les autorités birmanes.

En Chine, même si dans certaines zones isolées , les rescapés attendent encore des tentes pour s’abriter dans d’autres endroits les travaux de reconstruction ont commencé. Les militaires aidés par les populations déblayent les routes et tentent de remettre en état les cultures.