DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré le drame, le Myanmar organise le referendum dans les régions meurtries

Vous lisez:

Malgré le drame, le Myanmar organise le referendum dans les régions meurtries

Taille du texte Aa Aa

Le drame humanitaire qui se joue au Myanmar n’a pas empêché la junte d’organiser la deuxième partie de son référendum constitutionnel, dans les régions dévastées. Le scrutin prévu pour le 10 mai, avait effectivement eu lieu ce jour-là dans le reste du pays. Le régime annonçait alors un taux de participation de plus de 99%, 92% des électeurs ayant approuvé la constitution. L’opposition birmane rejette ses résultats, mais dans la région meurtrie du delta de l’Irrawady, la plupart des électeurs disent avoir voté oui, par peur des représailles.
Ces gens-là sont déjà totalement démunis, depuis le passage du cyclone. Demain, les autorités organisent à Rangoun une conférence internationale des donateurs, pour réclamer 11 milliards de dollars d’aide. mais les Occidentaux sont sceptiques, et attendent surtout que le Myanmar ouvre ses portes à tous les humanitaires, comme promis hier. A tous, et partout, surtout dans les régions dévastés, dont l’accès est encore rendu difficile par les militaires.