DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Assemblée générale d'EADS sur fond de polémqiue franco-allemand au sein d'Airbus.

Vous lisez:

Assemblée générale d'EADS sur fond de polémqiue franco-allemand au sein d'Airbus.

Taille du texte Aa Aa

Lundi, jour de l’assemblée générale d’EADS, la maison-mère d’Airbus, à Amsterdam, il était intéressant de connaître le commentaire du président du groupe européen d’aéronautique après les mauvais résultats enregistrés en 2007.

EADS, a affirmé Louis Gallois, est plus que jamais un solide innovateur et un compétiteur global vigoureux. Bien sur, il y a encore différents niveaux de risques au niveau de l’exécution et l’environnement est caractérisé par un dollar de plus en plus faible, par l’augmentation des prix du pétrole et un accès plus difficile au crédit pour les compagnies aériennes”.

EADS reste sur une perte de 437 millions d’euros l’an dernier après plusieurs exercices positifs. Pourtant, l’Etat-major d’EADS est bien conscient de la crise qui est en train de s’installer au sein du groupe entre les salariés français d’Airbus et leurs homologues allemands. Les cadres français d’Airbus reprochent aux allemands de faire supporter les sacrifices aux autres en protégeant l’emploi chez eux. Dans un rapport cinglant, rédigé par les cadres d’Airbus les dirigeants allemands d’EADS sont accusés d’avoir fait avorter sciemment la vente à Latécoère des usines d’Airbus situées à Méaulte et Saint Nazaire, qui va signer je cite le rapport, la mort de milliers d’emplois en France.