DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Confusion hier soir à Beyrouth où des échanges de tirs ont eu lieu dans l'ouest de la ville

Vous lisez:

Confusion hier soir à Beyrouth où des échanges de tirs ont eu lieu dans l'ouest de la ville

Taille du texte Aa Aa

En marge du grand concert organisé dans la capitale libanaise pour fêter l‘élection tant attendue d’un président, des coups de feu ont été entendus dans l’ouest de la ville, ils auraient été échangés entre des partisans du Hezbollah et des militants de la majorité libanaise. Le Hezbollah, plus tôt dans la soirée, s’est engagé, par la voix de son chef Hassan Nasrallah, à ne pas utiliser ses armes à des fins politiques.

Des propos qui vont dans le sens de l’accord conclu à Doha la semaine dernière et qui a mis fin à dix-huit mois de lutte de pouvoir entre la majorité anti-syrienne et l’opposition, menée par le Hezbollah et appuyée par Damas et Téhéran.

Autre point de cet accord : l‘élection d’un chef d’Etat. Michel Sleimane, le commandant en chef de l’armée libanaise, a pris ses fonctions ce lundi. Sa première mission s’annonce plus que délicate puisqu’il doit former le nouveau gouvernement d’union nationale. Pour le poste de Premier ministre, les noms de Saad Hariri, chef du principal bloc de la majorité,et de Fouad Siniora sont pour l’instant les seuls à circuler.