DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

On connaîtra dans l'après-midi le verdict du jury dans le procès Fourniret

Vous lisez:

On connaîtra dans l'après-midi le verdict du jury dans le procès Fourniret

Taille du texte Aa Aa

Le tueur en série des Ardennes, qui a confessé ses crimes et indiqué qu’il ne ferait pas appel de la décision de la Cour d’Assises, devrait être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Sa femme, Monique Olivier, co-accusée d’un meurtre et accusée de complicité de trois autres, sait qu’elle risque la même peine.

Pierre Blocquaux, avocat de Michel Fourniret : “Il ne veut pas se défendre parce qu’il considère qu’il est indéfendable, il ne veut pas demander pardon parce qu’il est impardonnable et demander pardon en son nom alors qu’il ne le fait pas eut été inconvenant”.

Sur les visages des proches des victimes de Michel Fourniret, la tension et la souffrance, après deux mois d’un procès où l’accusé aura sans cesse joué avec leurs nerfs.

Marie-Jeanne Laville est la mère d’Isabelle, violée et tuée en 87 alors qu’elle avait 17 ans : “Cela a été trés dur, mais on arrive à la fin et on tourne la page. Les jeux désormais sont faits”.

Lors de sa dernière prise de parole hier, l’accusé s’est offert une ultime provocation en lisant un texte, en partie en alexandrins, pour donner son avis sur les différents acteurs du procès.

Les audiences, et c‘était l’un de leurs enjeux, n’ont rien dit de nouveau sur d’autres victimes éventuelles des époux Fourniret.