DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Initiative populaire en Suisse : Blocher martèle la menace des naturalisations massives

Vous lisez:

Initiative populaire en Suisse : Blocher martèle la menace des naturalisations massives

Taille du texte Aa Aa

Les Suisses ont la politique de naturalisation la plus restrictive d’Europe et ils pourraient décider de la durcir davantage. Ils sont appelés ce dimanche à dire oui ou non à une initiative populaire du parti populiste UDC, l’Union démocratique du Centre.

Le vice-président de l’UDC, Christophe Blocher, tentait de réveiller des peurs ce samedi en affirmant que si le oui ne l’emportait pas les naturalisations se feraient plus vite et de façon massive.

L’UDC propose que les candidatures aux naturalisations soient approuvées ou rejetées par un vote populaire dans chaque commune et non plus agrées par une commission ad hoc.

La ministre de la justice Eveline Widmer-Schlumpf est issu de l’UDC mais elle s’oppose à ce projet. Dès le mois d’avril elle avait justifié le rejet de l’initiative par le gouvernement en brandissant la garantie des droits constitutionnels de chaque individu.

Le gouvernement et la majorité au parlement estiment également que l’initiative conduirait à la discrimination et l’arbitraire. Ce projet sur les naturalisations est le sixième présenté par la droite populiste, la plupart ont été rejetés. Le dernier sondage donnait la victoire au non.