DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives en Macédoine : un mort dans des tirs avec la police

Vous lisez:

Elections législatives en Macédoine : un mort dans des tirs avec la police

Taille du texte Aa Aa

Dimanche électoral agité en Macédoine, petit pays de l’ex-Yougoslavie, où 1,7 million d‘électeurs sont appelés à désigner leurs 120 députés à l’occasion d‘élections législatives anticipées. Une personne a été tuée et plusieurs autres blessées dans des échanges de tirs avec la police dans le village à majorité albanophone d’Aracinovo. Le scrutin y a été purement et simplement “interrompu pour des raisons de sécurité”. Les opérations de vote ont également été suspendues dans une dizaine d’autres bureaux en raison “d’irrégularités diverses”, ont indiqué les autorités, sans préciser lesquelles. L‘élection se déroule sous le contrôle de 464 observateurs internationaux et de près de 6 000 observateurs locaux.

Ce scrutin a été provoqué par le Premier ministre conservateur Nikola Gruevski, après l‘échec rencontré par son pays en avril dans sa tentative d’intégrer l’OTAN. Il vise la majorité absolue pour pouvoir mettre en oeuvre les réformes demandées par la Commission de Bruxelles avant une éventuelle adhésion à l’Union européenne. Son principal adversaire est Radmila Sekerinska, la candidate de l’Union sociale-démocrate – la principale formation d’opposition, qu’elle préside. Elle aussi veut faire adhérer son pays à l’OTAN et à l’Union européenne.

Et, dans ce pays dont le quart de la population est d’origine albanaise, deux formations communautaires pourraient faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.