DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hillary Clinton a perdu son dernier joker

Vous lisez:

Hillary Clinton a perdu son dernier joker

Taille du texte Aa Aa

Le parti démocrate américain a pris parti contre elle lors d’une querelle sur des primaires contestées. Au coeur du problème : les consultations anticipées du Michigan et de la Floride, remportées par l’ex-Première dame alors qu’aucun candidat n’a fait campagne dans ces Etats et que le nom de Barack Obama n’apparaissait même pas sur les bulletins de vote du Michigan.

La commission des règlements du parti, réunie samedi à Washington, a tranché. Fin août, lors de la convention démocrate, les délégués de Floride et du Michigan siégeront avec seulement une demi-voix chacun lors du scrutin qui désignera le candidat du parti pour la présidentielle. Un revers pour Hillary Clinton et ses partisans qui demandaient que la totalité des votes soient pris en compte. “Elle a le vote populaire”, explique une sympathisante qui manifeste à Washington. “Et le vote populaire est le plus important. Mais si on ne prend pas ce vote en considération, à quoi bon organiser des primaires?”
Concrètement, Hillary Clinton perd sa dernière chance de regagner du terrain sur Barack Obama qui dispose d’une avance de plus de 200 voix.

Malgré tout, le sénateur de l’Illinois se doit de rassembler autour de sa candidature. Alors un mois après avoir rompu ses liens avec le pasteur Wright, le sénateur de l’Illinois a annoncé samedi qu’il quittait l’Eglise de la Trinité. En cause : un prêche très moqueur à l‘égard d’Hillary Clinton. “Je suis confiant”, a déclaré Barack Obama en conférence de presse. “Nous allons trouver une Eglise qui nous convienne, à l’image de nos préoccupations et de nos valeurs.”

Pour être investi, Barack Obama doit encore gagner les coeurs de 66 délégués. 86 sont en jeu et seront répartis à la proportionnelle lors des 3 dernières primaires dont celle de Porto Rico ce dimanche.