DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suisse : la naturalisation par les urnes soumise au vote

Vous lisez:

Suisse : la naturalisation par les urnes soumise au vote

Taille du texte Aa Aa

L’UDC, le parti nationaliste suisse, demande que les communes puissent soumettre les demandes de naturalisation directement au peuple. Les citoyens décideraient alors dans l’isoloir de l’octroi de la nationalité suisse aux candidats étrangers. Une pratique abandonnée en 2003, depuis que le Tribunal Fédéral l’a jugée discriminatoire et l’a déclarée anticonstitutionnelle.

En 2007, 34 000 étrangers ont été naturalisés, comme Marinko qui a d’abord été un candidat débouté. “Nous n’avons pas obtenu la nationalité suisse lors du vote populaire, ni ma famille, ni aucun des candidats originaires de l’ex-Yougoslavie”, explique-t-il. “Nous étions très déçus de la décision prise par les gens qui ont voté.” Après avoir fait appel, Marinko a obtenu les fameux passeports pour toute sa famille. Une situation que l’UDC ne veut plus voir se reproduire. Son initiative exclue donc clairement tout recours.

Même si une surprise reste possible, le parti nationaliste pourrait bien connaître un revers lors de cette votation. Selon les derniers sondages 56% des helvètes comptent glisser un NON dans l’urne. Verdict ce dimanche après-midi.