DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "phénomène" Obama

Vous lisez:

Le "phénomène" Obama

Taille du texte Aa Aa

La famille Obama s’installera-t-elle prochainement à la Maison Blanche ? Le rêve est en marche en tout cas, et le jeune sénateur a déjà écrit une page de l’histoire américaine en remportant l’investiture démocrate. Il y a cinq mois, il décrochait sa première primaire dans l’Iowa, et depuis, il a tenu, il est allé jusqu’au bout.

“Barack Obama est un phénomène politique qui a brûlé les étapes, analyse Allan Lichtman, spécialiste de l’histoire présidentielle américaine. Il est devenu sénateur avec une expérience réduite. Il n’est pas seulement le premier Afro-Américain à courir pour une présidentielle, il est aussi le premier à gagner une investiture”. Qui aurait pu penser en effet que lorsqu’ Obama s’est déclaré candidat il y a 16 mois, il avait la moindre chance face à la “machine” politique du clan Clinton. Finalement, le sénateur a su apparaître comme un homme de son époque, porteur d’un vrai changement. “Il y a quatre ans, le candidat démocrate Howard Dean nous avait montré comment récolter des fonds grâce à internet, explique Stephen Hess, autre analyste. Obama est allé plus loin, il était vraiment organisé. D’un seul coup au Montana, il avait un comité d’organisation en place. Et comment ? Grâce au réseau qu’il avait créé sur internet. Hillary Clinton, elle, n’a pas vu l’importance d’internet jusqu’au dernier moment”.

Mais les cinq mois de lutte fratricide ont laissé des traces dans le camp démocrate. Il va falloir les effacer, tout comme d’autres choses pesantes : l’amitié d’Obama avec le pasteur Wright, et ses liens supposés avec des islamistes. “Sans aucun doute, indique Allan Lichtman, ils vont continuer de faire circuler des rumeurs comme quoi Obama est vraiment musulman, ils vont continuer à le lier à des organisations radicales. Tout ce qui pourra être jeté sur Obama, j’en ai bien peur, le sera durant cette campagne”. Le jeune candidat à la présidentielle aura-t-il les épaules assez larges ? Hillary Clinton sera-t-elle sincèrement à ses côtés ? Wait and see…