DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les pêcheurs européens ne veulent pas se faire oublier

Vous lisez:

Les pêcheurs européens ne veulent pas se faire oublier

Taille du texte Aa Aa

Ils sont venus ce matin à Bruxelles, dans le quartier des institutions européennes, pour protester contre la hausse du prix du gazole. Au nombre de 200, les marins en colère disaient attendre plusieurs milliers de personnes qui devaient monter en car d’Italie, d’Espagne et du Portugal.

“On est venu ici, explique ce pêcheur, parce que chaque fois qu’on demande quelque chose à nos gouvernements respectifs, c’est à dire, les Italiens chez eux, les Espagnols – ça s’est passé vendredi dernier et ça s’est mal passé – donc on nous dit: c’est la faute de Bruxelles. Alors on est venu demander à Bruxelles”.

Les pêcheurs, en grève depuis trois semaines, réclament un litre de gazole à 40 centimes d’euros, mais le directeur de cabinet du commissaire européen à la Pêche leur a répondu que ce n’est pas lui qui avait le pouvoir de choisir les prix.