DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hydrocarbures

Vous lisez:

Hydrocarbures

Taille du texte Aa Aa

C’est à Bruxelles qu’une poignée d’entre eux se sont violemment accrochés avec les forces de l’ordre. Ces affrontements ont éclaté tout près du bâtiment de la Commission européenne, après que cette dernière leur a adressé une fin de non recevoir, et déclaré “ne pas pouvoir apporter de solutions immédiates aux problèmes les plus urgents”, et notamment celui du prix du carburant.

Les policiers ont bouclé le quartier des institutions européennes pour empêcher les manifestants de s’en approcher.Ces derniers ont cependant pu mettre le feu à des poubelles et s’en sont pris à quelques voitures stationnées dans la zone.

Plus tôt dans la matinée le chef du cabinet du commissaire à la pêche Joe Borg avait rencontré une délégation de pêcheurs français et italiens pour leur signifier la position inchangée de la commission européenne.

La commission refuse toute idée de subvention du prix du gazole pour les pêcheurs. Les aides publiques sont particulièrement encadrées au sein de l’UE et ce pour éviter des distorsions de concurrence entre les pays.

Lors de la manifestations de ce matin on pouvait lire sur les banderoles “Bruxelles tu nous crèves… merci” ou encore “Gazole trop cher”… il est vrai qu’avec un litre de carburant à 80cts d’euros, il y a de quoi s’enflammer.