DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe et les investissements étrangers: sujet du WIC de La Baule

Vous lisez:

L'Europe et les investissements étrangers: sujet du WIC de La Baule

Taille du texte Aa Aa

Les leaders du commerce mondial se sont donnés rendez-vous dans l’ouest de la France à La Baule pour deux jours de rencontres et de discussions sur les moyens de rendre l’Europe encore plus compétitive. Dans le contexte de ralentissement économique actuel, la World Investment Conference de La Baule se demande si l’Europe peut encore se targuer d‘être la première destination mondiale pour les investissements étrangers directs.
Pierre Guénant, fondateur de l‘évènement de La Baule explique ce qui est en jeu. “Ce que nous analysons aujourd’hui et demain à La Baule, c’est à travers la thématique de “Brainpower. Key Factor for Attractiveness”, c’est la capacité que les européens ont non seulement à trouver, à inventer dans tous les domaines, mais aussi à faire en sorte que ces inventions, ces inventions, ces innovations deviennent la réalité économique, deviennent des produits industriels”.

Ce qui rend l’Europe attractive c’est la stabilité de ses systèmes politique et judiciaire. Mais pour Sir Naguib Sawiris, le pdg d’Orascom, il y a encore des obstacles pour les investisseurs non européens, spécialement en France.

“Il existe encore une bonne dose d’anxiété sur les investissements étrangers et tout est déclaré stratégique, où que vous vouliez investir. Les européens ne comprennent pas qu’aujourd’hui, le monde est global et que si vous ne bougez pas vous serez isolés, et vous ne serez donc pas compétitifs et vous perdrez des emplois”.

Pour le Pdg du groupe égyptien, l’Europe devrait s’ouvrir plus et se focaliser sur le Moyen Orient et les pays méditerranéens pour un bénéfice mutuel. Mais avant cela, affirme Naguib Sawiris, il faudra déplacer certaines barrières qui empêchent cette ouverture.