DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Slovénie présente des excuses pour son erreur lors de l'alerte nucléaire

Vous lisez:

La Slovénie présente des excuses pour son erreur lors de l'alerte nucléaire

Taille du texte Aa Aa

La Slovénie, mise en cause pour son alerte nucléaire confuse, reconnaît avoir commis une erreur. L’agence de sûreté nucléaire slovène s’est trompée en indiquant que l’incident survenu mercredi soir dans la centrale de Krsko n‘était qu’un test. L’information a été rectifiée après quelques minutes. Les autorités minimisent d’autre part l’incident lui-même, dû à une fuite du liquide de refroidissement.

“Nous avons vérifié aux entrées et sorties de la centrale, confirme un membre d’une organisation autrichienne de défense de l’environnement, et nous n’avons trouvé aucune augmentation du niveau de radioactivité”.
Aucune radioactivité n’a non plus été détectée dans les pays voisins. La direction de la centrale de Krsko, située à une centaine de kilomètres de la capitale, indique que les travaux de réparation du réacteur mis à l’arrêt pourraient démarrer dès vendredi.

“Il n’y a pas eu d’accident, la situation est entièrement sous contrôle, a annoncé le ministre slovène de l’Environnement depuis Luxembourg. Il n’y a aucun impact pour l’environnement ou la population”. L’incident a relancé la polémique entre partisans et adversaires du nucléaire en Europe. “Cela ne change pas notre décision de relancer la construction de centrales”, a affirmé le gouvernement italien.