DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le port du voile islamique de nouveau interdit à l'Université turque

Vous lisez:

Le port du voile islamique de nouveau interdit à l'Université turque

Taille du texte Aa Aa

Le foulard islamique s’est déjà envolé des campus universitaires turcs. Un vent contraire est arrivé jeudi de la Cour constitutionnelle. Cette dernière a annulé l’amendement très controversé qui autorisait le port du voile à l’Université depuis février dernier.

C’est le parti AKP au pouvoir du Premier ministre Erdogan qui avait fait voter cet amendement, et le verdict tombé jeudi est pour lui un mauvais présage. Il pourrait annoncer sa future dissolution. L’AKP, issu de la mouvance islamiste, est accusé par les juges d’activités contraires à la laïcité, qui est fondamentale en Turquie. “Le débat sur la méthode pour gérer la nation peut être conflictuel de temps en temps, a relativisé le président turc lors d’une visite à Tokyo. Je crois que c’est normal dans une société démocratique”.

Sur les campus, les deux modes de pensées s’opposent : “Je pense que des filles voilées comme nous doivent continuer à étudier à l’Université, témoigne une étudiante d’Istanbul. Il ne faut pas avoir des oeillères”. “Je ne pense pas que le foulard islamique a sa place à l’Université, réagit une autre étudiante turque. C’est basé sur un principe fondamental de notre République, car le port du voile est un symbole politique et non une liberté religieuse”. La question du voile islamique divise régulièrement la Turquie. Il est aussi interdit de le porter à l‘école et dans la fonction publique.