DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le traité de Lisbonne sur la mauvaise pente en Irlande

Vous lisez:

Le traité de Lisbonne sur la mauvaise pente en Irlande

Taille du texte Aa Aa

Un mois après son élection, Brian Cowen n’a qu’un mot à la bouche : yes : il faut voter oui, le 12 juin prochain, lors du référendum sur le traité européen de Lisbonne, répète-t-il. Le Premier ministre irlandais espère que son pays ne stoppera pas l’avancée de l’Europe, avec un non. Car le non vient de dépasser le oui pour la première fois dans les sondages. Alors toute l’Europe a les yeux fixés sur ce petit pays de 4 millions d’habitants, qui pourrait changer le sort de 500 millions de personnes.

Le oui et le non se livrent une bataille acharnée, et singulière en Europe : l’Irlande est en effet la seule des 27 à adopter le traité européen de Lisbonne par référendum, comme sa constitution l’y oblige.

Parmi ceux qui peuvent faire pencher la balance, les agriculteurs, grands bénéficaires de la politique agricole commune. Ils suivront peut-être les consignes de la puissante fédération des fermiers irlandais qui appelle à voter oui.

15 capitales sur 27 ont déjà ratifié le traité de Lisbonne. Reste à savoir comment l’Irlande écrira l’histoire de l’Europe……