DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau coup dur pour la majorité turque

Vous lisez:

Nouveau coup dur pour la majorité turque

Taille du texte Aa Aa

La Cour constitutionnelle a annulé ce jeudi une réforme autorisant le port du foulard islamique dans les universités. Une réforme qui avait été votée par l’AKP au pouvoir. Le parti, issue de la mouvance islamique, est dans la ligne de mire du camp laïc dont fait partie l’armée.

La Cour constitutionnelle a conclu que la réforme de l’AKP était en contradiction avec la loi fondamentale du pays. Une décision de mauvaise augure pour le parti au pouvoir déjà menacé de dissolution pour atteinte au principe de laïcité.

Qu’en pensent les principaux intéressés ? Une femme, qui ne porte pas le voile, souligne que “dans un pays qui marche sur la voie tracée par Ataturk, cette décision aurait dû être prise bien il y a bien longtemps.”

Une autre, voilée, estime au contraire que “ce serait bien, pour les femmes voilées, de pouvoir aller à l’université. Elles font un effort, dit-elle. Elles travaillent dur. Mais avec cette décision elles perdront leurs droits. Ce n’est pas bien.”

L’opposition accuse l’AKP de vouloir instaurer des lois islamiques. Allégations rejetées par le Premier ministre. Recep Tayiip Erdogan préfère mettre en avant sa volonté d’adhérer à l’Union européenne.