DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La France unie au Liban pour soutenir son nouveau président

Vous lisez:

La France unie au Liban pour soutenir son nouveau président

Taille du texte Aa Aa

Nicolas Sarkozy, premier chef d‘état non arabe au Liban, depuis l‘élection du général Sleimane à la présidence. Le président français a été reçu à son arrivée ce matin à Beyrouth par son homologue, élu il y a deux semaines. Nicolas Sarkozy entouré de quelques-uns de ses ministres, et, fait exceptionnel, des dirigeants des principaux partis français. Objectif, afficher la solidarité de la France dans son ensemble, dans le soutien au président libanais.

Michel Sleimane a été nommé à la tête du Liban après 6 mois de crise. Une crise que Nicolas Sarkozy espère voir appartenir au passé : “Il a y eu trop de souffrances au Liban, il y a eu trop de malheurs, il y a eu trop de morts. Il est venu maintenant le temps de se tourner vers l’avenir. Un avenir qui passe par le dialogue ou chaque Libanais trouvera sa place. L’heure est aujourd’hui donc au rassemblement pour permettre au gouvernement d’union nationale présidé par Fouad Siniora d’agir pour redresser l‘économie du pays.”

Nicolas Sarkozy doit rencontrer 14 partis libanais, dont le Hezbollah, soutenu par la Syrie. La Syrie avec laquelle Paris a récemment relancé le dialogue.