DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Défilés à Rome et Varsovie pour un seul mot d'ordre: la reconnaissance des couples homosexuels

Vous lisez:

Défilés à Rome et Varsovie pour un seul mot d'ordre: la reconnaissance des couples homosexuels

Taille du texte Aa Aa

Dans la capitale italienne, des dizaines de milliers de personnes ont participé à la traditionnelle gay pride. Un évènement qui cette année encore, a rimé avec tenues parfois sexy et techno tonitruante, mais avec une portée plus revendicative cette fois-ci. Objectif: démontrer que le défilé n’est pas un acte d’exhibition sexuelle comme l’avait affirmé début mai le nouveau maire de Rome, l’ancien néo-fasciste Gianni Alemanno.

Une parade de l‘égalité sous escorte policière dans le centre de Varsovie dans la crainte d’attaques de mouvements d’extrême droite.
Environ deux mille personnes ont défilé pour notamment dénoncer l’homophobie, dans un pays où il semble y avoir beaucoup à faire en la matière.
En Pologne, pays catholique à plus de 90%, les homosexuels sont souvent vus comme des pêcheurs, voire comme des malades ou des déviants.