DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hillary Clinton, un dernier meeting en guise d'au revoir

Vous lisez:

Hillary Clinton, un dernier meeting en guise d'au revoir

Taille du texte Aa Aa

Devant ses partisans réunis à Washington, en présence de son mari visiblement ému, Hillary Clinton a officiellement reconnu sa défaite hier, alors que les jeux étaient faits depuis plusieurs jours. Après cinq mois de primaires acharnées pour décrocher l’investiture démocrate, elle s’est finalement rangée derrière son rival victorieux, Barack Obama.
“Quand j’ai entamé cette course, dit-elle, je voulais reprendre la Maison blanche et faire en sorte que nous ayons un président qui ramène notre pays sur le chemin de la paix, de la prospérité et du progrès. C’est exactement ce que nous allons faire en nous assurant que Barack Obama passe la porte du Bureau ovale le 20 janvier 2009.” Le nom de Barack Obama a été parfois hué, certains militants acceptant mal de devoir soutenir l’adversaire qu’ils ont si durement combattu pendant la campagne. Mais d’autres se montrent plus enclin à oeuvrer au rassemblement du camp démocrate : “C’est une femme formidable, explique cette militante, elle a fait un travail énorme en tant que sénatrice de New York et j’espère qu’elle sera candidate au poste de vice-président.” Pour un autre sympathisant, “elle a fait exactement ce qu’elle devait faire. Elle a mené une campagne formidable, comme Barack Obama d’ailleurs. Il n’y aura aucun problème pour que les démocrates, les indépendants et même les républicains se rallient au sénateur Obama.”
Barack Obama s’est dit ravi du soutien d’Hillary Clinton, il n’a pas évoqué la possibilité de former un ticket avec elle en vice-présidente. Une question que la principale intéressée s’est elle aussi bien gardée d’aborder.