DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les cours du pétrole brut reculent

Vous lisez:

Les cours du pétrole brut reculent

Taille du texte Aa Aa

Les cours du brut sont en repli lundi par rapport au pic atteint vendredi : le cours du baril de Brent de la mer du Nord à Londres tout comme celui du brut léger américain coté à New-York.
La crise pétrolière est montée d’un cran ces derniers jours et certains analystes prévoient un baril de brut à 150 dollars, comme cet analyste de BGC Partners. “J’imagine qu’on va atteindre les 150 dollars le baril et quand ce sera le cas je pense qu’en fait le prix repartira dans l’autre sens. ça peut très bien se produire et à ce moment-là, on peut rester à un niveau de 120/130 dollars le baril pendant un certain temps. De toute façon, sur le long terme, les prix du pétrole vont continuer à augmenter.

En moyenne sur le mois de juin, le baril de brut léger américain a atteint 130 dollars. L‘écart avec la moyenne calculée sur les années antérieures à 2008 est stupéfiant.
La dernière poussée enregistrée par les cours du brut est en grande partie liée à la glissade du dollar, devise de référence pour les échanges sur le marché pétrolier, après l’annonce de mauvais chiffres du chômage aux Etats-Unis. Le troisième point est lié aux déclarations du président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet laissant présager une hausse prochaine du loyer de l’argent dans la zone euro, ce qui a également eu pour effet d’affaiblir le dollar. Au Japon ce week-end, les ministres de l‘énergie du G8 se sont contentés d’appeler l’OPEP à bien assurer les approvisionnements en pétrole pour détendre les prix.