DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La frontière franco-espagnole toujours bloquée pour les poids-lourds ce mardi

Vous lisez:

La frontière franco-espagnole toujours bloquée pour les poids-lourds ce mardi

Taille du texte Aa Aa

Les routiers grévistes ne laissent passer que les voitures et les autocars depuis hier matin. Côté Méditerranée comme côté Atlantique, des files de camions sont immobilisées sur le bord de l’autoroute, et ce sur des dizaines de kilomètres. Au Perthus, dans les Pyrénnées Orientales, entre 700 et 800 camions attendent sur le bas-côté.

Hier, l’inquiétude est venue des marchés de gros des grandes villes espagnoles, dont l’approvisionnement était rendu impossible par les routiers grévistes… Ce matin, les marchandises ont pu rentrer grâce à une escorte de la Guardia civil.

Le mouvement des camionneurs vient amplifier la grogne générale contre le prix des carburants… Les pêcheurs sont, eux, mobilisés depuis une semaine en Espagne. Dans le port de Vigo par exemple, les bateaux ne sortent plus car ce n’est même plus rentable de travailler :

“Le prix du gazole est plus elevé que celui du poisson qu’on vend, explique ce pêcheur. Le prix du poisson, il a pas bougé depuis vingt ans”.

L’Espagne a pris l’initiative de contacter la France, l’Italie, et le Portugal afin de présenter à la Commission européenne des demandes communes.