DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise du gazole : les négociations se poursuivent en Espagne, le mouvement aussi

Vous lisez:

Crise du gazole : les négociations se poursuivent en Espagne, le mouvement aussi

Taille du texte Aa Aa

Toujours des barrages filtrants en Espagne, comme ici au nord de Madrid : le mouvements des routiers se poursuit, les négociations aussi. Les deux organisations minoritaires de routiers en grève ont repris les discussions avec le gouvernement ce matin. Comme l’explique ce chauffeur, elles veulent l’instauration d’un tarif minimum, ce que ne prévoit pas l’accord obtenu hier soir par les organisations de transporteurs routiers non grévistes pour atténuer l’impact de la flambée du prix du gazole

L‘émotion reste vive après la mort d’un chauffeur routier renversé à un piquet de grève par une camionnette à l’entrée du marché en gros de Grenade. Un accident qui a tendu le mouvement, durant la nuit un autre routier a été grièvement brulé dans l’incendie volontaire de son camion sur une aire de repos.

Même chose au Portugal, en grêve depuis lundi, un mort également. Les routiers multiplient les opérations escargot, le carburant vient à manquer dans les stations, une quarantaine de camions citerne bloqués ont finalement pu livrer à l’aube, sous escorte policière.

Mais il n’y a pas que les stations d’essence qui ont frappées, le mouvement commence à perturber les arrivages de produits frais. Les hypermarchés font part de leurs préoccupations. Faute de pouvoir être acheminé, le lait frais est perdu, au grand désarroi des producteurs.