DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'île de Lesbos contre l'Union grecque des Lesbiennes

Vous lisez:

L'île de Lesbos contre l'Union grecque des Lesbiennes

Taille du texte Aa Aa

Interdire l’utilisation du terme “lesbienne” pour désigner les femmes homosexuelles : c’est ce que réclament des habitants de l‘île de Lesbos, en Grèce. Des habitants, appelés Lesbiens et Lesbiennes, qui acceptent mal la confusion et ont porté l’affaire devant un tribunal d’Athènes. La partie civile exige notamment que l’Union grecque des homosexuels et lesbiennes change de nom.

Située au nord-est de l’Egée, Lesbos serait la patrie de la poétesse antique Sappho, figure tutélaire de l’homosexualité féminine. Une explication qui ne convainc pas Paul, habitant de Lesbos : “Si un mot est utilisé depuis des siècles ça ne le rend pas automatiquement juste. Non, ça reste mal.”

Le terme ne serait apparu qu’au XVIII siècle, mais là n’est pas le débat pour la présidente de l’Union grecque des homosexuels et lesbiennes. “Nous pensons que ce terme peut être utilisé aussi bien pour un habitant de Lesbos que pour définir une orientation sexuelle. Il n’y a rien de mal à ça. Leur comportement va à l’encontre des droits de l’Homme”, explique-t-elle.

L’avocat de l’organisation s’est pour sa part ému du ridicule de ce genre d’affaire. La décision du tribunal est attendue d’ici un mois.