DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La "clinique de l'horreur" fait frémir toute l'Italie

Vous lisez:

La "clinique de l'horreur" fait frémir toute l'Italie

Taille du texte Aa Aa

Derrière les murs de cette clinique privée, Santa Rita à Milan, un scandale qui fait frémir toute l’Italie. Ablation du sein pour un simple nodule, d’un demi-poumon pour une pleurésie: les médecins de cette “clinique de l’horreur” ont multiplié les interventions inutiles par appât du gain. L’affaire est sortie hier, quand 14 personnes, le directeur et 13 médecins ont été arrêtées. Les témoignages font froid dans le dos:

“Après l’opération, je n’ai jamais été bien. Jamais bien, explique cet homme… Il y a deux mois, la police financière m’appelle et me demande : Vous avez été opéré? J’ai répondu, oui j’ai été opéré. Vous n’auriez pas dû être opéré m’a-t-on expliqué, car vous étiez en train de guérir!” “J’ai été opérée trois fois, dit cette patiente. Ca fait un an et demi que je boite. On ne m’a donné qu’un reçu. Les deux autres opérations, je les ai payées sans reçu, j’ai payé au noir… “

Au total, 86 personnes opérées de façon abusive, dans le seul but de faire gagner de l’argent à la clinique. Cette infirmière assure que le personnel n’a rien à se reprocher : “on est 900 à travailler ici, la plupart n’ont rien fait” dit-elle.

Les chefs d’accusation vont de la fraude à la sécurité sociale à homicide volontaire avec la circonstance aggravante de “cruauté” pour certains suspects selon la police financière, sur l’affaire depuis deux ans. Principal visé, le chef du service de chirurgie thoracique. Et d’autres cliniques de la région seraient aussi dans le collimateur des enquêteurs.