DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Taux d'nflation historique en France au mois de mai

Vous lisez:

Taux d'nflation historique en France au mois de mai

Taille du texte Aa Aa

Tirée par les prix de l’alimentation et de l‘énergie, l’inflation est repartie à la hausse au mois de mai en France. Alimentation et énergie : deux postes budgétaires dont la flambée nourrit les revendications salariales et les mouvements de protestation dans les transports, l’agriculture et la pêche et pénalise la consommation des ménages. “On n’a pas tellement le choix, affirme cette ménagère, donc on fait avec, donc on achète des promotions, on achète des choses qu’on trouve sur le marché justement qui sont de la saison. Donc on essaye de faire avec et de changer la manière de manger”.

3,3% : c‘était le rythme annuel de l’inflation en France au mois de mai : du jamais vu depuis 1991. Sur un mois, la hausse des prix est de 0,5%. La poussée des prix a été mesurée à 5,4% pour les produits pétroliers et de près de 6% pour les produits alimentaires frais.

François Carlier de l’Union des consommateurs Que Choisir explique : “C’est effectivement un événement historique qui est le retour de la grande inflation consumériste explique François Carlier de l’Union des consommateurs Que Choisir, et qui est particulièrement problématique parce qu’il est centré sur des dépenses captives que l’on subit : c’est à dire le logement, le carburant, les prix alimentaires”.

Les économistes sont de plus en plus nombreux à estimer que la consommation des ménages est fragile et va le rester. A l’appui de cette inquiétude grandissante : les achats des français en biens manufacturés ont reculé en janvier, mars et avril, selon des chiffres provisoires publiés mercredi par la Banque de France.