DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Traité de Lisbonne : l'Irlande à l'heure du choix

Vous lisez:

Traité de Lisbonne : l'Irlande à l'heure du choix

Taille du texte Aa Aa

Derniers instants de quiétude en Irlande. Alors que 3 millions d‘électeurs s’apprêtent à se prononcer sur la ratification – ou non – du Traité de Lisbonne, l’heure était à la réflexion mercredi. Les jours précédents en revanche les camps du OUI et du NON se sont fortement mobilisés.

Si l’issue du scrutin est incertaine, les membres du gouvernement, le Premier Ministre, Brian Cowen, en tête, ont multiplié les meetings ces derniers jours. Ils ont répété à qui voulait bien l’entendre qu’un NON au Traité simplifié affaiblirait l’Irlande au sein de l’Union Européenne.

Les tenants du non eux ont brandi la menace d’une hausse des impôts, d’une légalisation de l’avortement ou encore de la fin de la neutralité militaire irlandaise. Le Sinn Fein a même fait appel à la figure historique du Parti nationaliste, Gerry Adams, pour appuyer sa campagne anti-traité. Reste à savoir maintenant quels arguments vont convaincre les quelques 20% d’indécis jeudi.