DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vote crucial sur le traité de Lisbonne demain en Irlande

Vous lisez:

Vote crucial sur le traité de Lisbonne demain en Irlande

Taille du texte Aa Aa

Votera oui, votera non, C’est la grande question pour l’Europe… A la veille du référendum en Irlande sur le traité de Lisbonne, partisans et opposants ont tiré leurs dernières cartouches. De par leur constitution, les irlandais seront les seuls à devoir ratifier le traité par les urnes, et le camp des “Oui’ espère bien faire incliner la balance dans son sens. Après le coup de massue des sondages de vendredi donnant le “non” vainqueur, ici, on veut y croire. Pas question d‘être le vilain petit canard des 27, le Premier ministre irlandais, Brian Cowen : “En tant que Premier ministre, je crois sincèrement que la ratification du Traité de Lisbonne est cruciale pour l’avenir de ce pays.”

Verra-t-on se reproduire le scénario catastrophe de 2005, quand français et néérlandais avaient rejeté le projet de Constitution européenne? Un “non” irlandais signerait un coup d’arrèt au traité de Lisbonne. Jusqu’au bout, les opposants au texte en ont dit tous les dangers. Tout va dépendre du taux de participation. Et aussi des indécis. Un électeur sur cinq ne sait pas ce qu’il va voter.

Si l’Irlande vote demain, les autres Etats membres de l’Union européenne ont choisi une ratification parlementaire. 15 pays ont déjà adopté le texte. La Grèce, l’Estonie et la Finlande doivent entériner le document aujourd’hui. Les pays bas, qui avaient dit “non” en 2005, ont ratifié le traité jeudi dernier, par 111 voix contre 39…