DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne suspendue au référendum irlandais sur la Traité de Lisbonne

Vous lisez:

L'Union européenne suspendue au référendum irlandais sur la Traité de Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

“Le destin de l’Union européenne est entre nos mains”, écrivait ce matin l’Irish Daily Star sur le vote de trois millions électeurs irlandais qui décident aujourd’hui du sort du traité de Lisbonne à l’issue d’un référendum-couperet.

L’Irlande est le seul pays des vingt-sept de l’Union à se prononcer par référendum comme sa constitution l’y oblige, les autres pays membres ayant opté pour une ratification parlementaire.

Brian Cowen, le Premier ministre irlandais, qui a fait son devoir d‘électeur en compagnie de son épouse ce matin, l’a répété : “il n’y a rien à craindre dans ce traité, certains partisans du “non” ont prédit une hausse de l’imposition, la fin de la neutralité militaire irlandaise, voire l’obligation de légaliser l’avortement. J’oppose un démenti formel à ces suppositions”.

Autre défenseur du “oui”, Enda kenny, du Fine Gaël, c’est le principal parti d’opposition, a déposé son bulletin dans l’urne également ce matin.

Mary-Lou Mac Donald, dirigeante du Sinn Fein, a, elle, voté non, elle a déclaré souhaiter que le gouvernement irlandais négocie un meilleur accord avec Bruxelles… Le Sinn Fein ne compte que quatre députés sur 166 au parlement irlandais.

A quelques heures de la fin du vote et l’annonce des résultats, l’issue du référendum reste très incertaine.